Le point sur le « zombie de Miami »

Attention: cet article peut heurter la sensibilité des plus jeunes lecteurs.

Le « cannibale », le « zombie », « the walking dead », telles sont les différents noms donnés par les médias à cet homme ayant agressé un SDF à Miami samedi. Voici les réponses aux questions posées le plus fréquemment.
(suite…)

Joyeux anniversaire aux GIFs animés

Très connus sur Internet, les GIFs animés fêtent aujourd’hui leurs 25 ans. Pour rappel, ces images en mouvement ont permis aux premiers sites web d’introduire de l’animation dans leurs pages.

Pour information, un gif animé est une succession d’images (visionnées avec une fréquence précisée dans le logiciel d’édition) de 256 couleurs maximum (ce qui donne cet aspect très spécial que l’on attribue facilement au format d’encodage .gif). A savoir également: les .gif ont longtemps été la seule solution pour introduire une image transparente (avant l’arrivée des .png, puis des .png animés)

youtube
please specify correct url

(source)

Free Mobile maintient ses tarifs après le cap des 3 millions d’abonnés

Nous l’avons appris hier (via Presse-Citron par exemple): Free a atteint 2,6 millions d’abonnés, ce qui représente 4% du marché de la téléphonie mobile en France. Lors du lancement du service, Xavier Niel (PDG de Free) avait assuré des prix constants jusqu’au cap des 3 millions d’abonnés.

Nous y sommes presque: dans quelques semaines, Free devrait dépasser ce seuil, qu’en sera-t-il ? Selon Thomas Reynaud (directeur financier d’Iliad), interviewé sur RTL aujourd’hui même,  les tarifs ne changeront pas.

On ne va pas changer une recette qui fonctionne, on n’a pas vocation à changer le prix de nos offres.

Les différents forfaits annoncés lors du lancement de l’offre resterons donc à l’ordre du jour, pour l’instant en tout cas.

(source)

Oxygen White – Installer les curseurs de KDE dans Gnome

KDE, l’environnement de travail de Kubuntu, possède son propre pack de curseurs. Il est facile d’installer ceux-ci pour les utiliser dans Gnome en quelques commandes; voici comment faire:

  • Téléchargez le pack sur rw-designer.com
  • Décompressez l’archive téléchargée
  • Créez un dossier .cursors (n’oubliez pas le « . ») dans votre espace de travail. Si un tel dossier existe déjà, pas de problème: passez directement à l’étape suivante
  • Copiez le répertoire précédemment décompressé dans le dossier .cursors
  • Réglez le système pour utiliser ce pack de curseurs (grâce au Gnome Tweak Tool par exemple)
  • Un redémarrage est parfois nécessaire afin d’appliquer le pack d’icône sélectionné.

Après Megaupload, c’est au tour de Filesonic de fermer

Nous avons appris il y a quelques jours la fermeture du plus grand site de partage de fichiers, Megaupload (lire l’article). Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, j’ai le regret de vous annoncer que FileSonic, un autre hébergeur de fichiers, vient de fermer ses portes lui aussi.

Cela ferait maintenant moins d’une heure que le site arborerait le message suivant:

All sharing functionality on FileSonic is now disabled. Our service can only be used to upload and retrieve files that you uploaded personally.

Ou en français:

Toutes les fonctionnalités de partage sont maintenant désactivées sur FileSonic. Notre service ne peut qu’être utilisé pour mettre en ligne et récupérer les fichiers que vous avez mis en ligne personnellement.

Assiste-t-on à une dégringolade de tous les services d’hébergement de fichiers ? Dans un mois, combien en restera-t-il ?

Baisse mondiale du traffic internet après la fermeture de Megaupload

Tout le monde le sait: Megaupload stockait des centaines de milliers de fichiers illégaux, souvent de grande taille (films en qualité HD 1080p par exemple, packs de films, …). Le téléchargement de ces fichiers générait un traffic non négligeable, mais qui n’avait jusqu’à présent jamais été calculé.

(suite…)

Le FBI force Megaupload à fermer ses portes

Une très triste nouvelle en ce soir de 19 janvier 2012. Le FBI aurait fait fermer (temporairement ?) Megaupload pour non-respect des lois anti-piratage en vigueur aux Etats-Unis en arrêtant Kim Dotcom, le fondateur du site.

Megaupload (ou MU pour les intimes et Jdownloader), qui était alors le 13ème site le plus visité au monde, aurait fait perdre plus de 500 millions de $ aux ayants droits: la réputation de l’hébergeur était en effet de contenir des centaines de milliers de fichiers multimédia illicites: films & discographies principalement. Même si Megaupload est une entreprise basée à Hong Kong, le site en lui-même était hébergé par des serveurs situés en Virginie: devant donc obéir aux lois américaines.

Dans l’annonce du FBI (disponible ici, même si le site semble surchargé par la hausse des attages DDOS visites), Megaupload est désigné comme étant une entreprise criminelle internationale. Les 7 personnes arrêtées (dont Kim Dotcom) encourent 20 ans de prison maximum:

  • Kim Dotcom, PDG de Megaupload, résidant à Hong Kong
  • Finn Batato, directeur du marketing
  • Julius Bencko, designer
  • Sven Echternach, directeur technique
  • Andrus Nomm, développeur en chef des produits de la galaxie Mega.
  • Bram van der Kolk, qui gère toute l’infrastructure réseau

Le père du site venant d’être arrêté, il y a peu de chances que Megaupload revive un jour… Oubliez donc vos comptes Premium !

Alors que la loi SOPA créait des émeutes sur la toile il y a à peine quelques semaines, voici que l’un des plus gros sites de téléchargement de fichiers se voit être forcé de fermer ses portes.

Si vous voulez vous remémorer les bons souvenirs, vous pouvez afficher une version en cache de Megaupload en cliquant ici.

(source)

Plusieurs sites protestent contre SOPA

Je vous en avais parlé précédemment (SOPA & protestation: vers une fermeture temporaire de Wikipedia ?): de nombreux sites ont fermé aujourd’hui leurs portes (de façon partielle ou totale) pour protester contre le projet de loi SOPA, qui réduirait la liberté d’expression sur Internet si elle était votée.

Par exemple, si vous tentez d’accéder à la page de la France sur Wikipédia, vous ne pourrez pas lire l’article que vous vouliez lire. Mais deux solutions existent:

  1. Lire l’article dans une autre langue
  2. Lire le code source de la page

En effet, tout le contenu de l’article est encore chargé par votre navigateur et affiché, mais le message s’affiche par-dessus le texte. Le code source comprend alors encore le texte de l’article qu’il vous sera possible de lire.

D’autres sites comme ThePowerBase.com arborent des messages contre la SOPA. Si vous avez un site/blog basé sur WordPress, sachez que vous pouvez installer l’extension SOPA Blackout Plugin pour afficher automatiquement une page similaire sur votre site. Vous pouvez également faire un lien vers sopastrike.com, le site « incontournable » concernant la bataille contre la SOPA.

Free Mobile: un deuxième énorme buzz à venir ?

Voilà, Free Mobile est sorti. Alors que les toutes premières cartes SIM sont sur le point d’être reçues par les chanceux qui ont pu la commander le jour suivant le lancement du service, on peut voir que les autres opérateurs commencent également à s’aligner sur les tarifs de Free. Par exemple, Bouygues Télécom a opéré une baisse d’un peu moins de 50% du prix de son forfait B&You: il est maintenant au même prix que le forfait illimité de Free Mobile. (en savoir plus)

On aurait pu se dire que voilà, Free a lancé le buzz, mais s’est fait rattraper par les autres opérateurs. Mais non: d’une part, Free a réussi un exploit: faire chuter les prix de la téléphonie mobile en France.

Et d’autre part: le buzz n’est pas fini. De quoi j’me mail est un podcast créé par le site RMC.fr. Il présente les nouveautés technologiques du moment, des liens pratiques ainsi que des interviews.

Et justement: le podcast d’hier a eu comme invité exclusif Xavier Niel, le patron de Free. Celui-ci revient sur les succès de Free Mobile, parle de la stratégie de communication de Free Mobile. Il parle également des coulisses de Free Mobile, et répond aux différentes questions des utilisateurs (option Blackberry, disponibilité du réseau, coût du téléphone, …).

Mais l’élément le plus intéressant de cette interview: quand François Sorel parle à Xavier Niel des opérateurs qui tentent de s’aligner sur les tarifs, cela donne ça:

[F. Sorel] Et si Orange, Bouygues et SFR arrivent exactement à coller à votre offre ?

[X. Niel] Quel bonheur: on va enfin pouvoir sortir ce qu’on a dans les poches !

[F. Sorel] Vous baisserez encore les prix ?

[X. Niel] Je vous ai pas dit ça, je vous ai dit qu’on avait des surprises !

Xavier Niel a parlé plus tôt dans l’interview que l’objectif de Free était de compléter encore les offres de Free Mobile (afin, entre autres, de distancer la concurrence). Mais de simples options supplémentaires n’auraient pas mérité un tel clin d’oeil… Que pouvons-nous être en mesure d’attendre de la part d’un forfait mobile ?

Vous pouvez écouter ce podcast sur RMC, ou bien télécharger le fichier de celui-ci .mp3 ici.

(source, source image)

Free Mobile: après les avantages viennent les inconvénients

Si comme beaucoup de monde depuis hier vous avez prévu de passer chez Free Mobile, alors lisez ce post.

Le Nouvel Obs, qui a suivi l’évènement de très près, a décortiqué les conditions générales de vente des forfaits Free Mobile à la recherche d’éléments qui auraient pu passer inaperçu à première vue.

J’ai été étonné qu’un site puisse essayer de faire retomber le buzz de Free en publiant ce genre de « mauvaises nouvelles ». J’ai donc repris attentivement les éléments du Nouvel Obs: vous allez voir que finalement, ces conditions d’utilisation ne sont pas mauvaises, et qu’elles sont souvent également présentes chez les autres opérateurs.

  • Free Mobile adopte la manière d’envoi des factures dont les abonnés Freebox sont habitués: les factures sont consultables en ligne et ne sont pas envoyées par la Poste. Il faut savoir que beaucoup d’opérateurs de téléphonie mobile n’envoyaient plus de facture papier, donc pas de changement pour la plupart des utilisateurs.
  • Free a annoncé des offres sans engagement. Sachez cependant qu’un « préavis de 10 jours à compter de la réception » d’un formulaire chez Free sera à respecter.
  • La réduction « abonné Freebox » n’est valable que pour une seule ligne mobile par abonnement Freebox. Si vous voulez souscrire plusieurs abonnements Free Mobile, la réduction ne sera applicable que sur le premier forfait engagé.
  • Comme chez beaucoup d’opérateurs, l’option Blackberry est payante, à hauteur d’1€/mois.
  • Les SMS et MMS sont illimités « dans la limite de 10 destinataires par envoi ». Oubliez donc les listes de diffusion, ou divisez les vôtres en groupes de 10 personnes. A savoir: cette pratique est déjà utilisée par d’autres opérateurs afin d’éviter le SPAM.
  • L’envoi du téléphone mobile coûte 10€. (on appelle ça les frais de port, non ?)
  • Une caution de 200€ est demandée « en cas de paiement par un autre mode que le prélèvement automatique sur compte bancaire, d’inscription incomplète [sur le site mobile.free.fr], d’incident ou de retard de paiement ou d’inscription au fichier Préventel ou de chèque déclaré irrégulier par le Fichier National des Chèques irréguliers ».
  • Le forfait à 19€99 comprend les appels illimités vers la France et 40 destinations. Mais attention: cela ne comprend pas toujours les mobiles. Par exemple, les appels vers le Portugal ou la Roumanie sont illimités vers les fixes mais coûtent 0€19 / minute vers les mobiles
  • Les appels depuis l’étranger ne sont pas illimités: 2€90 / min pour un appel du Maroc vers la France (alors qu’Orange le facture 1€18 / min)
  • Les SMS, c’est pareil: un message envoyé de l’Algérie vers la France sera facturé 0,48€ (Orange vous fait payer 0€28 pour le même SMS)
  • Pour les données Internet depuis l’étranger, attention: 0,032€/ko au Royaume Uni (0,32€/10 ko; contre 0,05€/10 ko chez Orange)
  • L’achat d’un mobile étalé sur 36 mois n’est pas toujours la solution à adopter: un iPhone 4S 16Go coûtera au total 720€, alors qu’il est disponible à 629€ chez Apple.

A part quelques éléments auxquels il faut avoir fait attention (si vous voulez utiliser Internet à l’étranger par exemple), pas de surprise: ce sont des conditions générales d’utilisation standard, puisque les autres opérateurs pratiquent les mêmes choses.

(source)