Une imprimante 3D pour fabriquer … des armes !

Les imprimantes 3D sont des imprimantes pouvant fabriquer des pièces en 3 dimensions.  Jusque là, je suppose que je ne vous apprends rien. Celles-ci sont généralement utilisées à des fins de prototypage, afin de pouvoir visualiser un projet et reposent sur le principe de couches de matériaux : de la matière est déposée couche par couche de manière à créer le volume, et donc la pièce.impression-3d

Cette technique continue à se répandre de plus en plus dans des domaines divers et variés, faisant la joie des bricoleurs pouvant s’adonner à la joie de l’impression 3D sans pour autant devoir travailler des pièces avec une quelconque machine-outil.

Il n’empêche que là, on a atteint des sommets : des étudiants américains ont réussi à re-créer … un lower receiver d’AR15.

Pour ceux qui ne savent pas, un AR15, c’est ca :

Colt_AR-15_Rifle

Il s’agit simplement de la version civile du célèbre fusil américain M16. Le lower receiver, ou platine dans la langue de Molière, est la partie basse de l’arme contenant tout le mécanisme de tir et le puit du chargeur. D’un point de vue juridique aux États-Unis, c’est également la partie qui est désignée comme l’arme en elle-même. 

Donc ceci, vu de la loi américaine, représente l’arme en elle-même :

ar15_drawing_lower_2

On peut assister à une démonstration de l’arme équipée du lower imprimé 3D, en blanc sur l’arme :

youtube
Merci d'entrer une url

C’est une prouesse dans la mesure où l’arme a pu tirer plus de 600 balles sans signes de dégradation ou de casses (le précédant essai avait résulté en une casse du lower au niveau du tube de crosse au bout de 6 balles tirées)

Ce genre de pratiques soulève quelques questions : premièrement est-ce légal (aux États-Unis) ? Techniquement oui. Il n’est pas interdit de produire des armes pour son usage personnel (pour vendre, il faut une licence). Pour un pays qui tente de réduire les quantités d’armes et qui a quasiment autant d’armes en circulation que d’habitants, c’est relativement paradoxal.

Ah, et le coût d’impression : environ 150$. Et les plans sont disponibles gratuitement sur le net. Le message est clair : « The message is in what we’re doing — the message is: download this gun. » –  » Le message est dans ce qu’on fait – le message est : téléchargez cette arme. »

tumblr_inline_mgi4kpbqQM1rwpoc4

Chargeur d’AR15 en impression 3D

(source : Image 1, Image 2, Image 3, Image 4, Article d’inspiration)