[Ubuntu] Mir, futur remplacant de X11 pour l’environnement graphique

X11, également connu sous le nom de X Windows System, l’environnement graphique en place dans Ubuntu depuis un bon bout de temps, va être remplacé par Mir. Sous le modèle Client/Serveur, X11 est en charge de tout ce qui concerne l’affichage graphique et l’entrée/sortie sur les ordinateurs.

X_client_serveur-fr

Sauf que Canonical, la société qui a sponsorisé Ubuntu et qui la supporte largement, a décidé de se passer des services de X11 pour un environnement graphique fait maison : Mir.

La raison pour laquelle Canonical a pris cette décision est assez évidente à la vue des décisions récemment prises sur l’orientation d’Ubuntu. En effet, la distribution Linux a pour but et objectif à long terme de s’adapter sur absolument tous les supports possible : PC, smartphones, tablettes, télévisions, etc. Bref, pour faire simple: un système d’exploitation universel utilisable sur tous les supports.

ubuntu-touch-lead-1361959299

Ubuntu utilise actuellement X11 pour les environnements de travail tels que PC et laptop (portables), mais utilise SurfaceFlinger pour l’environnement graphique d’Ubuntu Touch, la distribution smartphone/tablette. Mir est en développement depuis juin dernier, Canonical a pour objectif de finir le développement d’ici avril 2014, destiné donc à Ubuntu 14.04.

Patience donc, il nous faudra attendre plus d’un an pour pouvoir profiter de ce nouvel environnement graphique.

Source : Wikipedia, Engagdet, Phoronix, Fredzone

Raspberry Pi: accéder à Dropbox

La communauté des utilisateurs des Raspberry Pi est grandissante. Nombreux sont les utilisateurs cherchant à installer le client Dropbox sur leur Raspberry, se heurtant tous au même problème: Dropbox n’est installable que sur des machines ayant une architecture x86 (32bits) ou x86_64 (64bits), et non pas une architecture ARM. La synchronisation n’est donc pas possible.

J’ai cependant cherché d’autres solutions à mettre en place afin de pouvoir accéder à ses fichiers Dropbox depuis le Raspberry Pi.

(suite…)

[Ubuntu] Monter un répertoire distant en SFTP avec SSHFS

Disposant à la maison d’un serveur à tout faire (NAS pour stockage + petit serveur Web et FTP), je me suis retrouvé face à la problématique suivante : comment monter des répertoires distants via SFTP ? En effet, /etc/mtab ne voit pas la connexion et passer par Nautilus –> Aller à –> Emplacement puis recopier l’adresse ne me plaisait guère pour monter de manière ergonomique le répertoire. De plus, ce n’est pas automatisable comme tâche. On va donc y remédier !

(suite…)

Raspberry Pi: monitoring de l’utilisation CPU grâce au GPIO

This article is available in english: Raspberry Pi: CPU usage monitoring using GPIO
Nouvelle version du script ! Maintenant avec 7 leds !

Si vous possédez un Raspberry Pi, vous connaissez certainement l’utilité des pins verticaux présents dans un des coins de la carte. Ils forment en effet le GPIO de celle-ci.

En récupérant quelques leds (facilement trouvables dans de vieilles unités centrales par exemple), j’ai pu commencer à programmer (en Shell scripts) quelques petits programmes afin de contrôler l’allumage et l’extinction de ces leds. En tout cas en Shell script, c’est en effet extrêmement simple: voici en effet les seules commandes permettant de contrôler une led (connectée au pin gpio4 par exemple):

# A faire une seule fois au début du script
echo "4" > /sys/class/gpio/export
echo "out" > /sys/class/gpio/gpio4/direction

# Allumer la led:
echo "1" > /sys/class/gpio/gpio4/value
# Eteindre la led:
echo "0" > /sys/class/gpio/gpio4/value

Plutôt simple, non ? En utilisant ces commandes, on peut alors faire des tas de choses, comme par exemple monitorer l’utilisation CPU du Raspberry Pi avec plusieurs leds ! Tout d’abord, voici ce à quoi cela va ressembler (la vidéo montre le fonctionnement avec 3 leds, mais le script fonctionne bien avec 7 leds): (suite…)

[Astuce] Ubuntu et Trousseau de Clef

Cet article s’adresse à mes lecteurs Ubunteros qui auront peut-être, bien que je ne l’espère pas pour eux, rencontré cette petite galère comme moi.

J’ai réinstallé récemment le laptop familial avec Ubuntu 12.04LTS et tout ce qui va avec. Mon père utilisant encore Evolution, je lui ai naturellement configuré. Sauf que je me suis fait avoir par le Gestionnaire de Trousseau de Clef.

(suite…)

Linux en ligne de commande, c’est fun

Qui a dit que Linux était trop sérieux ? Les développeurs du système d’exploitation se sont amusés à introduire dans le système des easter eggs, ces petites surprises que l’on découvre en utilisant certains logiciels / sites internet.

En premier exemple, on a la commande

cowthink -f sodomized-sheep.cow I f*ing love linux

qui est en quelque sorte un dérivé de la commande cowthink et qui n’est pas sans rappeler la vidéo Thanks Smokey.

Le second exemple, proposé par tux-planet.fr, est la possibilité de modifier le comportement de Linux lorsque l’on se trompe de mot de passe en voulant utiliser la commande sudo (superutilisateur). Par défaut, la réponse du prompt est « Sorry, try again. ». Dans le fichier /etc/sudoers, remplacez (suite…)

Oxygen White – Installer les curseurs de KDE dans Gnome

KDE, l’environnement de travail de Kubuntu, possède son propre pack de curseurs. Il est facile d’installer ceux-ci pour les utiliser dans Gnome en quelques commandes; voici comment faire:

  • Téléchargez le pack sur rw-designer.com
  • Décompressez l’archive téléchargée
  • Créez un dossier .cursors (n’oubliez pas le « . ») dans votre espace de travail. Si un tel dossier existe déjà, pas de problème: passez directement à l’étape suivante
  • Copiez le répertoire précédemment décompressé dans le dossier .cursors
  • Réglez le système pour utiliser ce pack de curseurs (grâce au Gnome Tweak Tool par exemple)
  • Un redémarrage est parfois nécessaire afin d’appliquer le pack d’icône sélectionné.

Ubuntu & Conky: afficher les variables système sur le bureau

Cela fait pas mal de temps que j’utilise sous Linux un outil bien pratique: Conky. Cet outil permet d’afficher sur le bureau un (ou plusieurs) encarts de texte, dans lesquels vous pouvez faire figurer des variables système, sous forme texte mais aussi graphique.

Qu’est-ce qu’une variable système ? Il en existe plein: le nom de votre ordinateur, celui de votre session utilisateur, mais aussi la quantité d’espace disque restant sur la deuxième partition de votre disque dur, ou encore la quantité de mémoire vive utilisée par le plus gros processus.

Puisqu’une image […] de longs discours, voici à gauche mon « Conky », présent sur mon bureau.

Pour utiliser Conky, c’est très simple: après l’installation, l’outil s’affiche sur le bureau avec une configuration par défaut. Vous pouvez partir de ce conkyrc, en télécharger un sur Internet, ou encore en créer un de toute pièce. Par défaut, Conky vérifie si un fichier de configuration est présent dans ~/.conkyrc.

Conky est présent dans les dépôts d’Ubuntu: vous pouvez l’installer simplement en tapant cette commande dans le terminal:

sudo apt-get install conky

Deviantart est rempli de fichiers de configuration .conkyrc: une simple recherche vous permettra d’en trouver un à votre goût !

Java supprimé complètement d’Ubuntu ?

Le site OMG Ubuntu! a annoncé il y a quelques minutes une nouvelle très étonnante et difficile à croire: Java, l’outil permettant de lancer les applets Java ou les fichiers .jar sous Windows, MacOS et Linux serait retiré complètement d’Ubuntu et désinstallé automatiquement des machines l’utilisant. Beaucoup de personnes l’utilisent sans le savoir tous les jours: en lançant Minecraft par exemple (codé en Java), ou encore des applets sur Internet (d’upload de fichiers par exemple).

C’est le Sun Java JDK qui serait retiré tout d’abord des repositories (sources de logiciels; ils permettent d’installer des paquets en quelques commandes). Ensuite, à l’aide d’une mise à jour automatique, le paquet serait désinstallé des machines sur lequel il serait présent. La date précise de cette mise à jour n’est pas encore connue.

Mais attention: ce changement ne touchera que les utilisateurs des versions 10.04, 10.10 et 11.04 d’Ubuntu uniquement. (suite…)

Gnome Pie: un menu d’accès rapide, utile & futé

Gnome Pie: Main Menu

Avec l’arrivée de Gnome3, certains utilisateurs se sont étonnés du manque de raccourcis vers les applications et dossiers directement disponibles sur l’écran. Même avec l’utilisation de l’extension Extended Places Status Indicator, il est difficile d’accéder directement à son dossier personnel par exemple.

Le Pie des Bookmarks

L’utilitaire Gnome Pie va réellement vous faciliter la vie si vous êtes dans ce cas. Véritable outil futuriste, celui-ci vous permettra de lancer programmes et répertoires en deux clics.

Gnome Pie: Main Menu (2)

Il vous suffit d’assigner une combinaison de touches au clavier – ou, mieux, un bouton latéral de votre souris – à chaque « Pie », et le tour est joué ! Les Pie sont des ensembles de raccourcis: par exemple, vos applications sont regroupées dans un Pie, ainsi que les raccourcis d’actions pour vos fenêtres (réduire, agrandir, …).

Gnome Pie est livré par défaut avec 8 thèmes (Bright, Slim, Unity, O-Pie, Elementary, Funky, Adwaita, et Glossy), et est installable grâce à la commande suivante:

sudo add-apt-repository ppa:simonschneegans/testing
sudo apt-get update
sudo apt-get install gnome-pie

(source)